A fond sur les cocottes!


C’est parti, les hôtes du gîte sont tous à l’heure actuelle sur la route de l’étape du tour. Il fait grand beau, pas encore trop chaud: ça va être une belle journée de cyclisme. 15000 vélos sont attendus, entre St jean de Maurienne et la Toussuire, en passant par le col du Chaussy, les cols du Glandon et de la croix de fer, le gîte de la Villette et le col du Mollard.

Bonne course à tous!

Compte rendu de la journée:

J’étais un bonne partie de la journée au ravito du col du Mollard.

gite-de-la-villette-etape-du-tour1

Les plus forts qui passent sans effort apparent,

gite-de-la-villette-etape-du-tour2

Et d’un coup, le flot devient ininterrompu de 11h à 17h30. Au début les gens sont fatigués, mais souriants, confiants dans leur capacité à franchir la ligne d’arrivée. Au fil des heures, le coup de pédale devient manifestement plus lourd. Si bien que vers 17h, aux alentours du gîte de la Villette, la procession devient impressionnante de souffrance en silence, les uns encore sur le vélo, à 5km/h, les autres pied à terre, à pousser parfois pieds nus. Un bon nombre sont aussi arrêtés à l’ombre du moindre abris, au téléphone avec leur proche ou allongés à ne plus pouvoir bouger.

Bref, un aperçu saisissant de la Bérézina.

 

Une fois le vélo quitté, les concurrents (du moins ceux qui ont séjourné au gîte) semblaient bien satisfaits de leur journée de vélo. Et c’est ce qui compte!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *